Mon histoire

Mon histoire, mon cheminement de vie…

Je suis née à Lyon en 1976 (une lyonnaise pure souche!) et j’ai fait toutes mes études là-bas (sauf la dernière année où j’ai étudié à Reims).

Je suis ingénieur de formation (diplômée en 2000) dans un domaine très technique qu’est l’énergie (monde d’Hommes), et je suis une femme : gros challenge !

J’ai commencé à travailler dans le privé avec beaucoup de déplacements sur toute la France et parfois des semaines entières loin de chez moi…  Durant cette période, je me marie (2005), j’ai mon 1er garçon (2007), puis mon 2ème (2009) : énorme chamboulement dans ma vie !!! Et d’ailleurs dans la vie de toutes les mamans ! C’était dur de quitter ma famille parfois, surtout avec des enfants en bas âge… C’est là également que j’ai vu arriver rapidement les premiers problèmes de gestion des tâches, d’organisation du planning quotidien (un vrai casse-tête !) et de temps plus généralement, dès lors que l’on est cadre et maman à plein temps ! Cela a duré 7 ans ½ .

Ma première grande décision a été de changer de travail et de secteur pour intégrer en 2010 la fonction publique sur un poste similaire, et aussi surprenant que cela puisse paraître, j’y ai retrouvé les mêmes problématiques ! Peu à peu, je perdais pied dans ce tourbillon, essayant d’assumer comme je pouvais mes différents rôles de femme mariée, de mère de famille et de femme cadre et d’assurer sur tous les plans. Peine perdue ! Et de la sérénité et du temps pour moi dans tout ça, j’en trouve où et quand ?

Je me suis alors mise à chercher des moyens et des méthodes pour réussir à jongler avec toutes ces responsabilités. C’est ainsi que j’ai suivi avec détermination et enthousiasme de nombreuses formations en développement personnel, en méthodes d’organisation du temps, mais également, dans une moindre mesure, en alimentation et naturopathie (car pour moi tout est lié). Oui parce qu’en plus, j’ai fait un régime important (presque 20kg en moins!), car je ne me supportais plus physiquement, je mangeais n’importe comment, j’étais très vite essoufflée et je n’étais pas très en forme non plus… alors que j’étais si sportive avant… bref.

J’ai aussi beaucoup travaillé sur l’origine de mon mal être : qui je suis maintenant (si différente de quand j’étais petite fille, joyeuse et insouciante, sans peur, sans complexe) ? pourquoi je réagis comme ça ? quelle est ma nature profonde (mon « vrai moi » finalement) ? quelles sont mes croyances limitantes et mes conditionnements (inconscients parfois) liés à mon enfance, mon éducation, ma famille, mon entourage, mes choix de vie… ?

Et ce, dans le but de me sentir mieux et si possible d’être enfin zen. Mais également pour bannir de ma vie certains états de crise pas du tout agréables, parfois même irrationnels, pour moi et mes proches, et qui m’ont fait tant souffrir. Car je ne me sentais pas à la hauteur, j’étais submergée par des émotions négatives, laissant apparaître par moment mon mauvais côté : cette personne « du côté obscure » que je ne veux surtout pas être. Et puis me débarrasser de ce petit vélo dans ma tête, arrêter de ruminer les mauvais moments, de faire de mauvaises suppositions, de chercher la petite bête, de faire presque exprès d’envenimer les choses (de manière inconsciente la plupart du temps), de faire en sorte que la situation se dégrade, de faire toute une histoire d’un petit rien, de m’énerver pour pas grand-chose, d’accuser à tort, de reprocher et d’exploser sans raison apparente ou de manière irrationnelle. Ça vous parle ? Je l’avoue, mon petit diable intérieur a pris le dessus plus d’une fois…

La prise de conscience la plus sérieuse et surtout le déclic a eu lieu en 2014. Suite à un accident de voiture avec mon fils (rien de bien méchant, mais bien mal au dos), je suis allée voir une ostéopathe (pour lui et moi) et il s’avère qu’elle organisait un stage de 3 jours en ressourcement et développement personnel. C’était une signe, je ne le savais pas encore, mais j’avais besoin de faire un break dans ma vie! J’ai donc décidé d’y aller, malgré le scepticisme de mon mari et la varicelle de mon fils, qui s’était déclaré en même (mère indigne, je suis!). Néanmoins je ne l’ai jamais regretté : j’ai appris des techniques de connaissance de soi, de lâcher-prise, de relaxation, d’expression de son état et de son ressenti, et de retour à son moi profond, son « vrai » moi. Une révélation ! Une libération !

Depuis, je pratique le hata yoga et la cohérence cardiaque, deux pratiques qui me relaxent énormément.

En parallèle, durant toutes ces années, je me suis formée aux méthodes :

  • d’organisation et gestion du temps afin de m’organiser au quotidien dans ma vie professionnelle, et que j’ai pu adapter à ma vie personnelle,
  • d’analyse, de compréhension et de gestion des comportements humains et des relations interpersonnelles.

Et aujourd’hui, j’ai envie d’aider les femmes comme j’aurais aimé qu’on m’aide il y a une dizaine d’année.

C’est pourquoi j’ai conçu cette formation à partir de ces enseignements et en ne choisissant que les méthodes que j’ai pu tester, approuver (et pour certaines adopter sur le long terme) et qui fonctionnent vraiment.

J’ai aussi obtenu une certification de Coach professionnel fin 2017 et j’ai créé mon activité de coaching au printemps 2018.

Je connais très bien les tâches et responsabilités à assumer au quotidien et le manque cruel de temps pour les effectuer correctement, mais je sais aussi que l’on peut trouver des solutions pour améliorer tout ça : se dégager du temps pour se ressourcer, revoir ses priorités et son organisation, reprendre le contrôle de sa vie et enfin s’apaiser et s’épanouir. Pour soi en premier lieu, mais aussi pour être mieux avec les autres.

Aujourd’hui, comment je me sens ? Apaisée, sereine, je relativise énormément, je stresse peu (mais c’est uniquement du « bon stress ») et je prends beaucoup de recul. J’arrive à me dégager du temps tous les jours pour moi et ma famille et je m’attache à bien m’organiser pour ça. Je m’adapte, je modifie ou j’améliore régulièrement des petits aspects de ma vie.

Et j’ai encore des tas d’idées en tête et de projets à mettre en oeuvre, je fais tous les jours de belles rencontres, j’aime ce que je fais, j’apprends tous les jours de nouvelles choses et de nouvelles compétences, je continue à me former régulièrement et je progresse chaque jour dans mon cheminement de vie pour m’épanouir, mais aussi aider et accompagner les autres.