Organisez votre journée comme d’habitude

En ces temps de confinement, il est important, que dis-je indispensable, de garder une organisation quotidienne avec une séparation bien claire entre la semaine et le week-end.

Le cerveau a besoin de repères, d’horaires, de limites et de cloisonnements.

C’est pourquoi, je vous recommande de suivre ces 8 conseils pour garder un rythme, plus souple, mais avec un cadencement qui va vous éviter de :

  • déprimer ou de paniquer,
  • de vous ennuyer,
  • de procrastiner,
  • de rester affalé.e sur votre canapé à gober la télévision ou faire des jeux vidéos (en gros, de devenir une larve…),
  • ou au contraire d’être débordé.e avec toutes ces « nouvelles » tâches : les devoirs des enfants (le « rôle » de l’enseignant), les enfants et votre conjoint.e à la maison (ensemble 24h/24 et 7j/7 pour le meilleur et pour le pire), le ménage, le rangement, le tri, la cuisine, les travaux à faire, le jardin, le linge…

Conseil n°1 :

Levez-vous à une heure régulière. Pas forcément trop tôt, mais suffisamment pour pouvoir profiter de votre matinée. Pour vous, mais aussi pour vos enfants. Vous devez garder un rythme. Ce peut être 7h en semaine et 9-10h le week-end. Cependant, pour les enfants, vous pouvez le lever un peu plus tard.

Conseil n°2 :

Préparez-vous comme si vous alliez au travail. Ne restez surtout pas en pyjama, sinon vous risquez de ne pas faire grand chose de très constructif.

Conseil n°3 :

Planifiez votre journée. De manière générale, planifiez votre semaine et chaque jour. Cloisonnez autant que possible les temps de télé-travail, les temps de devoirs avec vos enfants, les temps de pause pour tous, les temps pour vous seul.e, les temps de détente en famille, les temps des repas et goûters…

Conseil n°4 :

Fixez les limites en famille. Chacun doit prendre conscience de la situation et des besoins de chacun : silence pour travailler, partage de l’ordinateur, temps de détente/de travail, participation à la vie de famille, repos…

Conseil n°5 :

Chacun doit avoir un espace de travail bien identifié. Si possible, l’espace de travail doit rester pour le travail : évitez d’être tous sur la table du salon pour jouer, travailler, manger… Si vous le pouvez, aménagez-vous un petit coin cosy rien qu’à vous. Idéalement au calme, dans une pièce séparée.

Conseil n°6 :

Adaptez votre rythme. A cas exceptionnel, rythme exceptionnel. Il ne s’agit pas de travailler comme en temps normal. Ralentissez, tout en vous fixant les objectifs le plus importants dans les prochaines semaines. Evaluez ce qui doit être maintenu et ce qui doit être reporté. Ne culpabilisez pas, c’est une situation sans précédent. Tout le monde est dans le même cas. De même, faites une activité ou une longue tâche par jour et pas tout en même temps.

Conseil n°7 :

Bougez. Ce n’est pas toujours simple et cela dépend où vous habitez. Si vous êtes en campagne, c’est facile pour prendre l’air, marcher, faire du sport ou des jeux d’extérieur, faire du jardin… C’est déjà plus compliqué si vous habitez en ville. Vous pouvez néanmoins faire du sport à la maison (applications, nombreuses vidéos sur les réseaux sociaux, vos mouvements de gym habituels…), prendre l’air à votre fenêtre, sur votre balcon ou si vous avez la chance d’avoir un bout de gazon, ou encore en allant faire vos courses ou en faisant le tour de votre pâté de maison. Mais surtout ne restez pas immobile. Même ranger, faire le ménage ou descendre les poubelles est une activité en soi.

Conseil n°8 :

Couchez-vous à heure fixe également. Pas trop tard, pour dormir suffisamment et bien récupérer. Pour vous, mais aussi pour vos enfants. Vous devez garder un rythme. Ce ne sont pas les vacances ! Différenciez l’heure de coucher de la semaine et du week-end.

Avec ces 8 conseils, il sera plus facile de reprendre le cours de la vie que d’attendre que la crise passe sans rien faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *