Comment rester sereine face au déconfinement ?

Avenir calme et serein

Le constat est édifiant, mais pas tellement surprenant…

En effet, selon la rédaction du réseau professionnel LinkedIn, durant le confinement près d’un français sur 2 se sentaient stressé et un quart se déclaraient proche du burn-out !

En causes : 1) l’inquiétude quant à l’avenir économique et professionnel, 2) difficulté de trouver un sens à sa vie, 3) les problèmes de santé, 4) la surcharge de travail.

Mais avec le déconfinement, ça ne s’arrange pas, car 58% des français se déclarent anxieux : à cause de la peur du virus Covid-19 (64%), puis de la peur de ne pas retrouver une vie normale (43%), enfin de la peur de voir leur situation professionnelle se dégrader (19%).

Alors que faire?

Je vous partage ici 4 conseils indispensables qui vont vous permettre d’aborder sereinement le déconfinement.

Conseil n°1 : Exercice de respiration

Le stress et l’anxiété génère des difficultés respiratoires, d’ordre psychosomatique (créé par le cerveau, l’esprit). Ce qui n’a rien à voir avec le Covid-19, qui crée des symptômes bien réels et indépandemment de notre état psychique.

Psychosomatique (définition Larousse) : se dit d’un trouble organique ou fonctionnel d’origine psychique. Maladie psychosomatique : maladie caractérisée par la transformation (dite conversion) d’un trouble psychologique en un trouble somatique (organique).

Concrètement, vous ressentez une sensation d’oppression, une gêne respiratoire : vous avez une respiration irrégulière ou la sensation d’étouffer, couplée à une situation de panique. Et ce, même si vous prenez l’air frais. Il faut donc agir tout de suite !

Pour cela, revenez à votre respiration : inspirez 5 secondes et expirez 5 secondes. Pratiquez la Cohérence cardiaque : elle permet de réguler le rythme cardiaque et de faire baisser le stress et la pression au bout de 5 minutes.

Vous pouvez aussi pratiquer la Cohérence cardiaque 365, introduite par le Dr O’Hare : 3 fois par jour, 6 respirations par minute (1 respiration = 1 inspiration de 5s + 1 expiration de 5s), durant 5 min.

Vous pouvez le faire matin, midi, soir ou si ce n’est pas possible, le matin et/ou le soir. Dans tous les cas, dès que vous en ressentez le besoin. Par exemple avant un rendez-vous important (réunion, conférence, appel téléphonique, entretien, visio-conférence, négociation…) ou après un événement inconfortable (rendez-vous raté ou houleux, remarque désobligeante, conflit, choc émotionnel…).

Vous pouvez le faire “librement” (sans aide) ou en suivant des applications qui vous guide dans votre respiration (suivre une bille ou le va-et-vient d’un vague ou encore une forme qui grossit et se rétrécit).

Mon top 3 des applications pour smartphone : Respirelax+, CardioZen, Kardia.

Conseil n°2 : Exercice de gratitude

Lorsque vous sentez que vous n’arrivez pas à vous réjouir pour les jours, les semaines ou les mois à venir, que vous vous inquiétez pour votre avenir et celui de vos enfants, repensez alors à toutes les richesses que vous possédez déjà : une famille, des amis, un toit, de la nourriture, un travail, du confort, la santé, des activités…

C’est comme si vous revisitiez la pyramide de Maslow et de (re)voir si l’ensemble de vos besoins fondamentaux sont satisfaits : besoins de survie (manger, boire, dormir, une bonne santé), besoins de sécurité (protection, maison, pas de danger ou de guerre…), besoins d’appartenance (les cercles relationnels : proches/famille, amis, voisins, collègues…).

NOTA : Seulement si ces 3 premiers niveaux de besoins sont satisfaits, alors vous pouvez passer à vos besoins d’accomplissement personnel et/ou spirituel pour atteindre votre épanouissement personnel.

Repensez donc à tout ce que vous possédez aujourd’hui et tout ce qui vous met en joie au quotidien :

  • Remerciez (dans votre tête ou à haute voix) votre entourage, votre univers, votre dieu…
  • Et/ou : notez toutes ces choses dans un carnet le matin et/ou le soir. Ce sera votre “carnet de gratitude”, que vous relirez quand vous vous sentirez moins bien, quand vous aurez des coups de mou ou le moral en berne.

Conseil n°3 : Exercice de visualisation

Lorsque vous ne voyez plus le bout du tunnel et que vous n’arrivez pas à vous projeter dans l’avenir, il est indispensable de :

  • Se créer des projets motivants, réjouissants ou gratifiants (préparer un voyage, retrouver sa famille, créer une activité, déménager dans une belle région…),
  • Se fixer des objectifs SMART à la semaine : voir mon article sur le sujet ou mon live sur ma chaîne Youtube.

Lorsque vous avez en tête vos projets ou objectifs, imaginez les résultats quand vous les aurez réalisés ou atteints, imaginez vos réussites et notamment leurs bienfaits sur votre moral, votre bien-être.

Quelles émotions et quelles sensations physiques ressentez-vous? Vivez ces moments comme si vous y étiez pour de vrai, comme si c’était réel. Gardez-les en mémoire de sorte que votre cerveau les enregistre. C’est comme une programmation, un conditionnement, pour vous donner toutes les chances de réaliser concrètement ces projets ou pour atteindre à coup sûr vos objectifs

Ensuite, vous pourrez plus facilement passer à l’action pour que ces rêves deviennent votre réalité !

Conseil n°4 : Exercice des valeurs

Dans cette période inédite et si particulière, beaucoup de personnes se sentent perdues, dans le brouillard, réfléchissent, s’interrogent, se remettent en question, cherchent un (nouveau) sens à leur vie ou à leur travail.

Si c’est votre cas, c’est peut-être le bon moment pour vous de revenir à vos valeurs. Mais comment faire?

Prenez une feuille de papier et partagez-la en 3 colonnes :

  • Dans la 1ère colonne, vous allez écrire le nom des personnes qui vous inspirent (vivantes ou non, que vous connaissez personnellement ou non, célèbres ou non, dans tous les domaines)
  • Dans la 2ème colonne, vous allez préciser en quoi elles vous inspirent (elles ont réalisé de belles choses, elles ont combattu, elles aident les autres, elles ont un talent particulier…)
  • Dans la 3ème colonne, vous allez notez les valeurs communes entre toutes ces personnes et celles qui reviennent le plus (faites un classement) : ces valeurs, ce sont vos propres valeurs

A partir de là, vous pourrez faire le bilan de :

  • ce que vous voulez et ce que vous ne voulez plus dans votre vie,
  • de la personne que vous êtes devenue,
  • de ce que vous voulez faire, être et atteindre,
  • des actions à enclencher pour changer tout ce qui ne vous convient plus.

La personne que vous étiez hier est différente de celle que vous êtes aujourd’hui et sera différente de celle que vous serez demain.

En effet, vous évoluez avec le temps : vos goûts et vos envies changent, vous apprenez chaque jour de nouvelles choses, vous fréquentez de nouvelles personnes, vous vous réalisez, vous mûrissez (sagesse)… Vous n’êtes pas la même personne à 20 ans, à 30 ans, à 40 ans, à 50 ans ou à 60 ans. Il est important de vous écouter, d’observer ces changements et de bien les prendre en compte dans votre vie.

Suivez bien ces 4 conseils en or et vous allez pouvoir envisager l’avenir avec calme, apaisement et sérénité.

Si vous sentez que vous avez besoin d’aide pour les mettre en pratique, n’hésitez-pas à prendre rendez-vous avec moi : 1er rendez-vous gratuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.